Assurance au kilomètre : quelle formule choisir ?

Une assurance au kilomètre prend davantage de l’intérêt à l’heure actuelle. La cotisation étant une barrière pour certains conducteurs pour accéder à une meilleure offre d’assurance auto, cette nouvelle pratique devient alors plus qu’indispensable. Mais quelles sont les formules offertes par cette assurance ? Les détails.  

Rappel sur l’assurance au kilomètre

Une assurance au kilomètre cumule de nombreux avantages pour un conducteur. Il lui donne la possibilité de limiter l’usage de son véhicule en une année ou en un mois. Mais cette assurance rentre aussi dans un cadre « écolo responsable ». Tous les pays devraient alors en faire autant, en proposant aux conducteurs aguerris des formules répondant au respect de l’environnement.

Moins on conduit, moins, il y aura de la pollution. Par ailleurs, une assurance au kilomètre apporte aussi des avantages plus économiques pour les assurés. Ils peuvent à présent payer que les distances qu’ils ont parcourues. A chacun alors de choisir la formule répondant à ses critères d’exigence.

Quoi qu’il en soit, on peut toujours garder les mêmes garanties qu’avec une assurance classique à l’exemple de l’assurance RC. Auto, l’assurance accident de travail et l’assurance conducteur. Cela dit, le non respect de son engagement peut conduire l’assureur à résilier le contrat. Mais dans la plupart du temps, on perd certaines garanties, ce qui n’est pas tout à fait avantageux.

Le non respect concerne généralement le dépassement du kilomètre exigé par l’assurance ou le retard de paiement de ses mensualités. Il est alors conseillé de bien évaluer sa capacité financière et ses besoins avant de souscrire à une telle offre.

Bien choisir sa formule

Comme toute offre d’assurance, on doit aussi répondre à un certain critère pour bénéficier des avantages intéressants en assurance au kilomètre. En revanche, l’essentiel est que l’on puisse identifier ses besoins et choisir entre la formule au forfait ou la formule au kilomètre réel.

Autrement dit, ses formules présentent chacun des avantages et des inconvénients. Néanmoins, la plupart des conducteurs s’intéressent davantage à une assurance au kilomètre réel que la formule avec forfait. La raison est que l’on ne paiera que le kilomètre utilisé.

Cette formule convient alors aux conducteurs qui n’utilisent qu’occasionnellement son véhicule par exemple à la fin de la semaine ou lors d’un déplacement exigeant le parcours d’un kilomètre important. Ce qui en fait une bonne économie, de plus, on déterminera exactement quelle distance on a parcouru et quel montant va-t-on verser à son assureur.

Ce dernier exige alors l’installation d’un boitier électrique dans les véhicules des assurés. Pour la formule forfait kilométrique, celle-ci consiste à respecter le nombre de kilomètre imposé par son assureur en une année. Pour cette formule, il n’est pas nécessaire d’installer un boitier électrique notamment pour indiquer le kilomètre parcouru.

Seulement, il faut tout de même respecter le nombre de kilomètre car en cas de dépassement on risque de perdre soit son assurance, soit certaines garanties. Bref, en forfait kilométrique ou en kilomètre réel, le choix reposera sur sa situation financière ou sur ses besoins. Néanmoins, on bénéficiera des mêmes services.

Assurance au kilomètre : quelle formule choisir ?

| Actualité |