Le commerce de l’investissement automobile encouragé par la LOA

Durant l’année 2018, le chiffre d’affaires des placements automobiles variés a surpassé les 10 milliards d’euros. La moitié de ce montant, environ 5,4 milliards de dollars est conçue par la location avec option d’achat dit LOA. C’est un moyen qui devient le premier moyen de payer de nouvelles automobiles ces derniers temps.

Il y a vraiment beaucoup de preneurs de voiture actuellement

Le placement des commercialisations de nouvelles voitures est principalement rattaché à la série d’options de crédit-bail LOA. Il s’agit d’un moyen de placement basé sur la mise en location d’une nouvelle auto pour une durée de 3 à 5 ans. Cette option vise à proposer des services de maintenance durant la période du contrat. Quand le contrat prenne fin, le locataire a l’autorisation de saisir l’opportunité d’avoir un autre modèle à louer, voire en être le propriétaire. Pour ce cas précédent, ce dit propriétaire a le devoir d’acquitter la somme restante de l’auto approuvée au sceau du « contrat de location ».

Un pourcentage augmenté de plus de 6,5 % dans le marché pour le mois de septembre 2018

L’augmentation de l’investissement automobile à la fin du troisième trimestre de l’année 2018 a pu s’élever à plus de 6,5 %. Le montant total qui a été réuni par les commercialisations de voitures d’occasion s’élève maintenant à 345 millions d’euros. Sachant que 10 % de cette somme, soit 34 millions d’euros dérivent de la LOA. Suite à une étude que les experts dans ce domaine ont effectuée, il a été conclu que pour le trimestre final de l’année, la vente sera stimulée par l’acquisition de tous types de voitures d’occasion et aussi par la LOA.

D’un autre côté, le paiement de la nouvelle voiture connait aussi une hausse de 5 % si on le compare à la même époque de l’année 2017. L’objectif est de donner plus de 8,3 % sont pour la LOA. Une somme qui peut donc atteindre 636 millions d’euros où les 472 millions d’euros sont donc destinés pour LOA. Le crédit auto classique a pourtant connu une baisse considérable de moins de 3,5 %, alors qu’il n’a été réuni que 164 millions d’euros. Ceci malgré les avantages et les meilleurs taux credit auto que peut obtenir l’emprunteur.

La quantité de voitures particulières neuves enregistrées très réduite

Bien que partant de l’année précédente, le nombre de nouveaux véhicules immatriculés a augmenté, les constructeurs de voitures n’apprécient pas la décroissance des ventes qu’ils font depuis le mois de septembre.

Cette baisse concerne notamment les groupes étrangers (-20,6 %), malgré que certaines entreprises nationales sont aussi concernées (-7 %). Plusieurs marques sont touchées par ce fait dont Nissan qui tient la première place avec près de -76,9 %. Il y a ensuite les marques Porsche et Audi qui exposent environ -69,5 % et -55,4 %. Quoique, Renault ne connaît pas un tel chiffre. En effet, cette marque n’est concernée qu’à -17,8 %. Par contre, Volvo et Hyundai ont pu bénéficier d’un accroissement de + 29,2 % et de + 18,6 %.

Selon le rapport édité par la Comité des constructeurs français d’automobiles ou CCFA, un nombre de 148 752 voitures particulières neuves ont été enregistrées en mois de septembre dernier. Il faut noter que certaines de ces autos sont investit dans un contrat de location avec une possibilité d’achat.

De plus, les dispensateurs qui sont associés font partie des premiers à tirer parti de cette opportunité de 81,39 % de la partie de marché.

Le commerce de l’investissement automobile encouragé par la LOA

| Découverte | 0 Comments

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>