6 critères à prendre en compte pour bien choisir son siège de simulation

Ce ne sont pas les jeux de course automobile qui manquent actuellement aussi bien sur PC que sur les différentes consoles de jeux vidéo. Des courses sur circuits aux courses de rallyes en passant par le street racing, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les envies. Pour profiter pleinement de ces jeux, une manette de jeu ne suffit toutefois pas. Afin de bénéficier d’une expérience réaliste et exceptionnelle, l’idéal est de s’offrir des équipements de simulation, dont principalement un siège dédié à cet effet. Voici justement les critères à prendre en compte pour bien choisir ce dernier.

La structure

Avant d’opter pour un siège simulation donné, il est tout d’abord important de prendre en considération le matériau de sa structure. Celle-ci peut être fabriquée à partir de l’aluminium, du PVC, de l’acier carboné ou autre. Pour faire un peu d’économie, le PVC est à privilégier. Il est toutefois moins résistant que l’acier. L’aluminium, quant à lui, est largement plus léger que ce dernier, mais est moins robuste. Du côté du capitonnage, il est préférable qu’il soit résistant. Un revêtement en cuir peut, entre autres, très bien faire l’affaire. Il est d’ailleurs plus judicieux de choisir une structure pliable. Effectivement, c’est plus pratique.

L’ergonomie

Le siège simulation a bien sûr pour fonction d’offrir des sensations de conduite réalistes afin de permettre à l’utilisateur de profiter d’une immersion totale. Pour cela, il doit donc aussi proposer une bonne ergonomie. Il doit notamment répondre parfaitement aux besoins du joueur. Celui-ci pourra alors bénéficier d’un bon confort, ce qui est essentiel pour savourer de longues séances de jeu. En fait, il est surtout important de s’assurer que le rembourrage du siège est à la fois compact et confortable. La matière de l’assise doit d’ailleurs être adaptée à la salle de jeu. Pour une pièce climatisée, par exemple, le similicuir et le cuir sons recommandés.

La position

La position mérite également une attention particulière lors du choix de son siège simulation. Elle dépend grandement du type de jeu de course que le joueur préfère. Pour les fans des courses de rallyes, entre autres, ils sont plus conseillés de se tourner vers un siège droit. Par contre, pour les adeptes de jeux de simulation de formule 1, l’idéal est de choisir un siège incliné pour profiter d’une expérience plus réaliste. Toutefois, si l’utilisateur aime jouer à quasiment tous les types de jeux de course, il est recommandé d’opter pour un modèle avec dossier inclinable. Celui-ci coûte cependant plus cher.

Les dimensions

Au moment du choix de ce type d’équipement, il est en outre crucial de prendre en compte ses dimensions. La majorité des sièges haut de gamme disponibles sur le marché sont encombrants. De plus, on n’a souvent pas la possibilité de les replier. Avant de se tourner vers l’un de ces modèles, il est de ce fait essentiel de s’assurer en amont qu’il convient très bien à la pièce dans laquelle on compte l’installer. Au cas où on dispose d’une salle de jeu assez étroite, il est plus conseillé de privilégier un siège pliable. Ainsi, on pourra le ranger plus facilement lorsqu’on ne s’en sert pas.

Les supports pour les autres accessoires

Pour profiter de sensations de conduite proches de la réalité, on a bien sûr besoin d’un volant, de pédales, d’un levier de vitesse ou shifter, d’un écran et d’un cockpit en plus du siège en question. Avant de se tourner vers un fauteuil de simulation donné, il est alors également important de s’assurer qu’il est doté de tous les supports nécessaires à l’installation de ces différents accessoires. L’idéal est qu’il est compatible avec tous les types d’accessoires. Ainsi, on n’aura aucun mal à choisir ces derniers au moment de leur achat.

La compatibilité avec la plateforme de jeu utilisée

Avant d’opter pour tel ou tel fauteuil de simulation, il est enfin impératif de s’assurer qu’il est bien compatible avec la plateforme de jeu que l’on compte utiliser avec. Il peut bien évidemment s’agir d’un PC ou d’une console de jeu. Il ne faut en effet pas oublier que certains châssis sont plus adaptés à un usage sur console, tandis que d’autres sont spécialement conçus pour une utilisation avec un PC. En fait, ceux-ci disposent d’un plateau pour placer un clavier et une souris.

6 critères à prendre en compte pour bien choisir son siège de simulation

| Auto |